MASSIF CENTRAL

« Ce qu’Adorno ne voit pas, c’est que ce ne sont même plus ses intentions que l’artiste réalise, mais des intensités anonymes. » Jean-François Lyotard, Des dispositifs pulsionnels

Sans titre-1

Massif Central retrace le parcours d’un groupe d’individus étranges et naïfs, en errance, au cœur d’une petite région du monde. Bricoleurs et musiciens du dimanche, lunaires à souhait, amateurs de tout et de rien… Ils tentent de se réinventer des origines, se racontent des histoires, se créent leur petit monde et font de la musique avec tout ce qui se trouve à leur portée. Ils viennent d’ailleurs, font figure d’étrangers, ne savent pas totalement ce qu’ils font là et sympathisent avec une communauté de castors. Ils se sont échoués sans vraiment s’en rendre compte sur une montagne, découvrent un panneau d’indications, se passionnent alors pour la nature, les sciences de la vie et de la terre… Ils font de leur espace un atelier, une chambre des jeux, un endroit possible pour questionner et délirer le monde, sans frein, en toute liberté. Ils laissent ainsi aller leurs imaginations où bon leur semble, comme des enfants, évoquant de loin quelques figures de la littérature : les artisans du Songe d’une nuit d’été, Bouvard et Pécuchet, Don Quichotte, Robinson Crusoé…

CONSULTER LE DOSSIER
MASSIF CENTRAL 

ÉCRITS SUR MASSIF CENTRAL
La Gamme de MASSIF CENTRAL par Marion Siéfert
MASSIF CENTRAL, De la base et du sommet… par Yannick Butel – l’Insensé

Direction artistique – François Lanel

Avec – Léo Gobin, Grégory Guilbert, Julie Hega, David Séchaud & McCloud Zicmuse

Collaborations – Salem Ben Belkacem, Anne Brugni, Melchior Delaunay, Chloé Gazave, Juliette de Massy, Typhaine Rouger, Marion Siéfert, Valentine Solé et les agriculteurs complices Patricia Trohel, Nicole et Luc Bignon

Avec le soutien de la DRAC Basse-Normandie, de la Région Normandie, du Conseil Départemental du Calvados et de la Ville de Caen.
En coproduction avec le Quai des Arts d’Argentan (dans le cadre des Relais Culturels Régionaux), la Ville de Bayeux et le Théâtre de la Renaissance (Mondeville).
Avec le soutien du Cube – Studio Théâtre d’Hérisson, du Relais – Centre de recherche théâtrale (Le Catelier) et de la Fonderie – Le Mans.
En partenariat avec le projet Culture dans les fermes porté collectivement par le Marchepied, la Fédération Régionale des CIVAM et le GRAB de Basse-Normandie.